Station de Recherche Pluridisciplinaire des Metz

Ethologie : "La vie : un tourbillon simplexe entre matière, énergie et information" Jean-Claude BARREY

mardi 20 décembre 2016 par SRPM

Colloque au Centre Culturel International de Cerisy, du samedi 17 septembre au 24 septembre 2016 : sciences de la vie, sciences de l’information.

Sous la direction de : Thierry GAUDIN, Dominique LACROIX, Marie-Christine MAUREL, Jean-Charles POMEROL

Argument du colloque : "D’un côté, des scientifiques se posent la question "Qu’est-ce que la vie ?". D’un autre côté, la question "Qu’est-ce que l’information ?" apparaît tout aussi pertinente. Un organisme vivant, le plus simple soit-il, est un réseau d’interactions, de communications, d’inscriptions mobilisant une énorme quantité d’information. Le mot "mémoire" a-t-il le même sens en informatique, en biologie et en écologie ? Est-ce que, comme l’a pressenti Gilbert Simondon, l’information est ce qui donne forme et se perpétue en structurant la matière ? La biologie moléculaire a mis à jour les principales étapes de l’expression des gènes. Mais on ne sait toujours pas ce qu’est un gène : de l’information ou une structure moléculaire ? Les nanostructures d’ADN ou d’ARN révèlent des architectures en 3D qui seraient les "moteurs" des nanomachines de demain, aux multiples applications thérapeutiques, chimiques et algorithmiques (ou bio-informatiques ?). Enfin, l’épigénétique bouscule les conceptions "mécaniques" de l’expression des gènes. Au niveau cellulaire, cette expression stochastique permet de concevoir une organisation biologique reposant sur un "darwinisme cellulaire".
La compréhension des origines et de l’évolution du vivant constitue l’un des grands défis du XXIe siècle. Comment envisager l’évolution biologique et le futur de la biosphère, ainsi que celui de l’espèce humaine, dans le contexte de la nouvelle alliance du naturel et de l’artificiel ? Cela pose, en particulier, des questions éthiques. Plus généralement, la technique est-elle un fait social et/ou un prolongement biologique ? La transformation conjointe de la technique et de la société par le système d’information constitue-t-elle un nouveau stade de l’évolution ?"

Au cours de ce colloque les apports de l’éthologie ont été questionnés, notamment à travers un dialogue entre Jean-Claude BARREY (La vie : un tourbillon simplexe entre matière, énergie et information. Une réinterprétation moderne du schéma de Craig-Lorenz), et Thierry GAUDIN (Éthologie et prospective) :

  • "La méthodologie inductive, propre à l’éthologie, impose, avant toutes conclusions détaillées, "une observation soigneuse, prolongée, non directionnelle" laissant l’animal observé libre de ses choix comportementaux. Nous observerons donc l’animal dans son environnement propre, son Umwelt, et nous analyserons ces observations dans le cadre opérationnel du schéma de Craig-Lorenz, dont les quatre items sont :
  • production endogène d’excitation pour les fonctions de sécurité, de relations, de subsistance, de récupération
  • comportement d’appétence, recherche de la situation favorable dans l’umwelt local avec apprentissages
  • rencontre avec une combinaison sensorielle prégnante
  • acte consommatoire

Une révision des mécanismes mis en œuvre dans le fonctionnement de ce schéma de Craig-Lorenz devra être opérée en fonction des récentes acquisitions de la biologie systémique. Enfin, nous donnerons des exemples du fonctionnement normal ou pathologique du schéma, appliqué au cerveau reptilien, limbique et cognitif de l’individu, de son groupe social (étho-sociologie, étho-économie)..."

L’intervention complète de Jean Claude Barrey pourra être consultée d’ici quelques semaines.

Voir en ligne : Site du CCIC

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 227 / 18944

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Éthologie   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License